Maison, sucrée maison

le blog de tataiza

Contenu - Menu - S'identifier - Contact

la journée Agoravox : mon compte rendu



J'étais donc hier à l'Usine à Saint-Denis. De retour dans mon île, je prends quelques minutes pour vous faire un bref compte-rendu (j'ai promis à quelques uns ...).

Alors donc d'abord quelques mots pour dire que j'étais vraiment très contente d'avoir enfin l'occasion de voir un peu dans la vraie vie des gens que je lis tous les jours. Parce que je trouve qu'on a un tout petit peu tendance, avec notre addiction et le temps qu'on passe à ça, à faire un peu trop comme si tout cela était parfaitement normal.... je veux dire : on s'est habitués, les choses prennent leur place dans notre train train, et nous prenons donc rarement le recul qui nous permettrait (peut être) de mettre un peu du sens, de qualifier ce qui se passe, de s'en faire une idée un peu plus distanciée.

Bref, j'ai apprécié cette semaine passée de faire un peu le break (presque pas de tours sur le web, pas de mails...), de travailler avec d'autres à réfléchir à des sujets très proches de nos pratiques mais justes un peu décalés (les nouvelles approches de la coopération), et de conclure donc par la journée à l'Usine.

Il faut dire aussi qu'il y a quand même pour les parisiens (et les voyageurs) beaucoup d'occasions de se rencontrer... En ce qui me concerne, les occasions de sortir de mon île ne sont tout de même pas si fréquentes, je n'ai donc jamais eu l'occasion de rencontrer qui que ce soit.

A deux notables exceptions près : Thierry avec qui j'ai travaillé et Christian que j'ai rencontré cette semaine lors justement de la formation sur la coopération.

Contente donc, très contente d'arriver hier matin à l'Usine (en plus, tout le long de mon petit déplacement parisien, j'me la suis jouée top luxe et j'ai remplacé trois interminables trajets train+métro+rer+train.... par trois taxis. Je sais, c'est mal, c'est très mal, mais à ma décharge, je n'avais pas fait ça depuis peut être 8 ans, et j'ai économisé une énergie perso folle... ce qui m'a peut être empéché de commettre bien d'autres crimes contre l'environnement, dictés par l'épuisement.)

Le lieu était sympa, l'accueil impeccable, les buffets...euh... ultra chics ?? somptueux ?? ça m'a rappelé une fête dans les jardins de Matignon pour le centenaire de la loi 1901 où nous errions, hébétés, parmi les stands de bouffe rivalisant de variétés, décos, concepts délirants.... en compagnie d'autres militants, du secours pop, d'attac ou encore de droit au logement (3000 invités). N'allez pas croire que tous ceux là méprisaient ou vomissaient cette indécente abondance... non, non, nous avons profité, un peu honteux tout de même, mais jouissant de cette expérience (ben oui, je suis honnête moi).

Bon, là, ça n'avait rien à voir bien sûr, juste un buffet du genre "on ne s'est pas foutu de ta gueule" comme d'aucuns en voient tous les jours ...

Comme nous sommes quand même sur un blog de cuisine, je vous livre ce qui m'a plu : des oeufs présentés dans des genre de multi coquetiers et rempli d'oeufs brouillés aux herbes, chouette alternative à la mini verrine. une mousse de carottes (servie dans une verrine) très savoureuse, et des baby toats façon tout petit petit blinis avec une rondelle de tomate cerise confite.... des "cuillères" (c'est Scally qui aime bien ça, non ?) remplies de .... mince, j'ai oublié... poisson cru ??? ... bon, des bonnes choses quoi. Fin de la parenthèse.

Enfin, bref, tout ça a certainement coûté un bras à Carlo et Joël de Rosnay, et à leurs sponsors, vu que le prix que nous avons payé était vraiment modique (15€). Voilà donc pour le décor et le reste.

En ce qui concerne ce qui s'est dit : pour ce que j'ai vu, c'est à dire ça :

10H00- 10H45 - Introduction : Journalisme citoyen et 5e pouvoir, enjeux et perspectives

Introduction et bilan AgoraVox (Carlo Revelli
De la révolte du pronétariat... (Joël de Rosnay)
Au peuple des connecteurs et au cinquième pouvoir (Thierry Crouzet)

10H45- 11H30 - Blogs et médias citoyens : alternatives efficaces contre la censure ?
Quand la France tente de surveiller l’information citoyenne (Guillaume Champeau, Ratiatum)

Quand la presse est (auto)censurée en France (Jean-Luc Martin-Lagardette)

Le vote électronique débarque en cachette pour les présidentielles...(Chantal Enguehard)

Témoignage vidéo de Denis Robert


J'ai trouvé cette première partie bien balancée. l'intro était bien, avec juste ce qu'il fallait d'enthousiasme et des faits, des repères, et la bonne dose d'autodérision (merci Vinvin), bref, réussi.

La suite sur la censure, vraiment pas mal. Avec un vrai plus de l'intervention sur les pseudo "machine à voter".... très convaincante et alarmante, et judicieusement placée dans la journée pour rappeler combien ce qui se passe reste malgré tout ancré dans le réel. Pas hors sujet du tout donc, voire même astucieux.

Bien sûr, nous avons eu droit au rédacteur humilié de n'avoir pas été retenu, vociférant sa blessure d'amour propre. Hélas.... il y a sûrement matière à débat sur les critères retenus par l'équipe d'Agoravox, mais ce monsieur, en s'y prenant ainsi, s'est non seulement tiré une balle dans le pied (nous n'entendions que son intime déception, et pas ses arguments), mais a en plus privé les autres de ce temps de débat.


11H50- 13H00 - Web2.0 : la technologie favorise t-elle réellement la prise de pouvoir du citoyen ?
Innovations et prises de pouvoir citoyennes (Francis Pisani, Transnets)

De l’explosion de la vidéo sur Internet aux chaînes ADSL (Nicolas Voisin, PoliTIC’Show)

L’expérience des Humains Associés sur Second Life (Natacha Quester Seméon)

First Life : Medias d’information ou médias de médiation ? (Jacques Rosselin, Peuplade)

J'ai trouvé Pisani passionnant, Nicolas Voisin... euh... rendez vous avec le public un peu raté, Natacha Quester Seméon... inquiétante (je ne saurais dire pourquoi, mais brrr....) et Jacques Rosselin... bof.

En fait, ce qui a vraiment manqué, c'est la possibilité de débattre (réellement) sur les différents sujets. Contradiction, entre une activité dont la force est de donner la parole à tous, et un rassemblement pour en parler qui ne permet pas à ceux là de s'exprimer vraiment.

Cela manquait... de méthodes actives et coopératives. Il aurait été possible de faire mieux de ce côté là (bon, c'est particulièrement facile à imaginer pour moi, c'est mon job après tout). Bien sûr, il aurait fallu réduire le nombre d'interventions, mais je suis certaine que la qualité de la manifestation y aurait grandement gagné.

14H30- 16H00 - Micro-pouvoirs : les blogs au service d’une résistance locale ? (Témoignages)
Un blog permet vraiment à un magistrat de dialoguer avec des citoyens ? (Philippe Bilger)

Quand un ancien ministre coordonne sa communication via son blog (Alain Lambert)

Les élus peuvent-ils réellement lutter contre leur propre corruption ? (Severine Tessier, Anticor)

Le fonctionnement en réseau des blogs dans le départment du 92 (Christophe Grebert, MonPuteaux)

Comment les jeunes utilisent Internet et les blogs pour s’engager en politique (Quitterie Delmas)

Un blog trotter pour ne pas oublier les enjeux de mémoire autour du monde (Tristan Mendès France

Alors ça, c'était après le repas. Certes, nous avions mangé et bu, et donc nous étions somnolents, mais tout de même... la formule proposée (un genre de table ronde, dans cette longue salle et si peu de possibilités de débattre) de ne faisait pas honneur aux intervenants pourtant intéressants. Un parfum de langue de bois tout de même, flottant sur une assemblée en pleine digestion.

Un truc tout de même : Severine Tessier a parlé d'Educ pop !!! Alléluïa, Hosannah ... enfin qui fait le lien sans que j'aie besoin de faire un dessin avec des flèches. Du coup j'ai enfoncé le clou en demandant si les gens à la tribune avaient une idée de comment mettre en oeuvre cet objectif et avec quels moyens. Les réponses ont été vaguement évasives (genre : on est conscients que c'est très très important et qu'il faut s'en occuper...). un monsieur dans la salle a souhaité faire une réponse en disant que les EPN (espaces publics numériques) étaient là pour ça. C'était déjà bien qu'on en parle mais ce n'est pas une réponse. Des EPN, Ok, mais pour y faire quoi ? animé par qui ? les animateurs que nous formons ??? hé hé, j'ai peur que ce ne soit pas si simple. mais ici encore, aucun espace possible pour le débat.

Bref .... à part ça, j'ai été ravie d'échanger quelques mots avec Axel, Sylvain, Alain et Nathalie, Ali et Cédric, isabelle l'abeille...

A suivre :
toute la liste des autres compte-rendu ici
 

Ecrit par iza le Dimanche 25 Mars 2007, 21:16 dans "Actualités" Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant

Commentaires

Merci pour ce compte-rendu

JC - le 27-03-07 à 14:43 - #

Merci Iza pour ces notes d'ambiance de la journée AgoraVox, à laquelle je n'ai pas pu aller. A bientôt pour d'autres aventures :-)
Jean-Christophe


Excellent

Michel - le 28-03-07 à 12:49 - #

Je souscris à 100 % à ce compte-rendu, jusqu'à ses appréciations gastronomiques et surtout sa quotation des intervenants. Je n'ai qu'un regret: ne pas avoir pu parler avec plus de participants... et en particulier vous-même.
Signé: un participant à la journée d'Agora Vox à l'Usine


Merci Michel

iza - le 30-03-07 à 13:09 - #

une prochaine fois peut-être... plus de débat aurait favorisé plus d'échanges...


Henri Alberti - le 30-03-07 à 15:20 - #

Bonjour
Merci pour le compte rendus. Il y a comme une espèce de nervosité en ce moment , il me semble chez certains.
Maintenant le scoop: alors cette discussion  avec Sylvain ?
post s:  as-tu  eu  le temps  de lire  le truc  de  Musil  "femme  hier  demain"


iza - le 31-03-07 à 09:10 - #

Hello Henri.

La discussion avec Sylvain ? très brêve, juste de quoi se croiser et se reconnaitre disons. Il ne me remettait pas vraiment et m'a demandé si nous nous étions disputés ;-) Il m'a demandé aussi ce que j'avais lu précisément sur son site et ce que j'en pensais. En réalité, cela faisait un bout de temps et j'étais assez incapable de lui répondre. Nous avons donc évoqué sa candidature à la présidentielle. Il en retire que se forcer à écrire un programme complet était tout de même enrichissant. Je lui ai demandé si il avait trouvé un développeur, il m'a donné quelques nouvelles. C'est rigolo parce que 3 minutes avant nous évoquions le projet de Thierry et j'ai trouvé qu'ils en disaient un peu la même chose (un truc super qui pourrait servir à tout. Sylvain dit "la solution universelle"). Je ne crois pas qu'ils aient pu en parler plus avant. Nous nous sommes perdus de vue ensuite.

Sinon, j'ai beaucoup bossé ces jours ci et donc très peu lu; je vais aller chez Thierry voir un peu de quoi il en retourne question  nervosité.

Et oui, j'ai lu la femme d'hier et de demain (très vite je l'avoue). Cela m'a bien moins percuté que le reste de Musil. Comme si ce texte là portait plus les stigmates du temps. Est ce que c'est parce que je suis une femme ou que je n'ai pas lu ce qu'il fallait lire entre les lignes, mais j'ai moins ressenti cette évidence des autres textes.

à bientôt !


Re:

Henri Alberti - le 01-04-07 à 18:27 - #

Ce texte de Musil est en effet moins "moderne", mais si il y a une chose à ne pas faire avec lui, c'est d'essayer de trouver un sens entre les lignes ou derrière, il n'y en a pas. Par contre il vaut mieux le lire lentement.
Existe-t-il un site ou blog décrivant ce que vous fabriquez exactement ? Le lien que tu nous a proposé la dernière fois était inaccessible.


iza - le 01-04-07 à 20:42 - #

Coucou,

je promets donc de le relire lentement.

Sur le site http://pnftic.viabloga.com se trouvent nos travaux (ou encore le lien ci dessus "nouvelles approches de la coopération).

Sous la rubrique "stage injep", se trouvent les 16 articles écrits pendant le stage (je ne sais même pas si c'est lisible, il y a les compte rendu de tous les ateliers plus quelques supports d'intervention).

Lis si tu peux le compte rendu de JC Sarrot  avant d'aborder les notes en vrac


Re:

Henri Alberti - le 01-04-07 à 22:41 - #

Re coucou, je n'ai pas commencé à lire sérieusement ( juste un coup d'oeil ) et je me rends compte pour la énième fois comme le monde est petit. Je tombe sur Jean-Michel Cornu que je ne connais pas physiquement mais que je lis souvent ( je suis souvent d’accord avec ce qu’il raconte ). Étonnant ! Quoi que non, c’est comme ça.


iza - le 02-04-07 à 07:51 - #

ouaip ! Jean Michel très très incontournable !! je suis moi même tombée sur lui par au moins trois voies  différentes avant de travailler avec... mais comme tu dis ... c'est normal !!!

Il faut lire les 16 articles en partant du plus ancien, tu t'en doutes !


iza - le 02-04-07 à 07:54 - #

Sur le même site, sous la rubrique "stage  pnf tic 2006", tu trouveras plusieurs interventions de Thierry podcastées (mais bon, on connait par coeur maintenant...) et quelques interventions.


Lien croisé

Anonyme - le 28-04-07 à 01:13 - #

Le peuple des connecteurs - blog politique du cinquième pouvoir : "PS : Et pour un récit plus détaillé, allez chez tatiza, moi j’ai passé trop de temps à discuter avec le quatrième pouvoir."


Lien croisé

Anonyme - le 18-07-11 à 13:18 - #

Podcasts | Thierry Crouzet - Part 4 : "PS : Et pour un récit plus détaillé, allez chez tatiza, moi j'ai passé trop de temps à discuter avec le quatrième pouvoir. "


Répondre à l'article